Blason de l'Association des Dubé d'amérique L'Association des Dubé d'Amérique  
English version
Nos ancêtresspacer Généalogie spacer Publications spacer Boutiquespacer Nous joindre par courriel
Association des Dubé
spacerL'Association spacerRéalisations spacerVie associative spacerDevenir membre
Association des Dubé
Productions RVA inc.

Plaques commémoratives

Monument de Rivière-Ouelle

Voyages en France

La fête de l'an 2000

Site Internet

 

spacerAccueil > Réalisations > Voyages en France

VOYAGES EN FRANCE

Depuis sa fondation, l'Association des Dubé d'Amérique, répondant aux souhaits de plusieurs membres, a réalisé deux voyages «au pays de l'ancêtre.» Ces heureuses expériences menées par les responsables de l'ADA, notamment son président Richard, sont décrites ci-après. Depuis l'assemblée générale de 2010 tenue à Drummondville, l'exécutif poursuit de nouveau l'objectif d'organiser une réédition de cette activité bien spéciale. Toutes les étapes préliminaires sont maintenant franchies. Nous mettons à la disposition des visiteurs de notre site le dépliant préparé par l'agence de voyages du CAA dont les services ont été retenus par l'Association des Dubé. Les dates retenues sont connues depuis plusieurs mois, soit du 4 au 18 septembre 2012. Comme lors des précédents voyages, il y aura dans l'itinéraire un passage incontournable à La Chapelle-Thémer, en Vendée et à Ménéac, en Bretagne. Nous rencontrerons aussi les membres de l'Association des Dubé du Grand Ouest (ADGO) qui tiendront leur rendez-vous annuel en Normandie. On souhaite recruter un minimum de vingt-cinq participants. Même si quelques places sont encore disponibles en date du 10 février, l'agence du CAA confirme la tenue du voyage selon les modalités décrites dans le dépliant. Si vous désirez joindre le groupe de voyageurs, vous pouvez entrer en contact avec nous en utilisant notre adresse de courriel.

Voyage du 1er au 14 juin 1998

Via Air-Transat, vingt-huit participants sont arrivés à l'aéroport Charles-de-Gaulle à Paris le 1er juin. Le périple retenu consistait d'abord en visites touristiques du nord-ouest de la France : la Normandie et la Bretagne. L'objectif principal du voyage était cependant de prendre contact avec des Dubé de France et de visiter des lieux plus spécifiquement rattachés à nos ancêtres. La première escale historique, dès le 2 juin, fut à l'église Saint-Nicaise de Rouen où Marie Campion fut baptisée en 1654. La deuxième escale fut consacrée à la commune de Ménéac, le 5 juin. Nos visiteurs ont été émus de voir ces lieux et de rencontrer les propriétaires du manoir du Bé, Jean-Luc Cousin et sa conjointe. Ces derniers avaient commencé la restauration de leur propriété tout en lui conservant un style d'allure authentiquement bretonne. Les voyageurs ont salué le travail des Cousin qui ont su redonner une jeunesse à un lieu qui nous tient à cœur et qui commençait à subir l'usure du temps. Ensuite, lors d'une cérémonie à la mairie de Ménéac, Louis Dubé de Québec a transmis les salutations de ses homonymes d'Amérique et a souligné le cousinage de cœur et d'esprit qui les relie aux citoyens de cette commune. Le maire André Perrachon a, de son côté, indiqué que les Dubé seraient toujours les bienvenus au pays de leurs ancêtres. La journée s'est terminée à Vannes, au sud de Ménéac, par un souper auquel participait une cinquantaine de personnes.

Trois jours plus tard, les Dubé rendent visite au Vendéen Marcel Dubé à Vendrennes. Ce patriarche de 83 ans qui, selon ses recherches, était aussi un descendant de Jean Dubé et Renée Suzanne, les parents de Mathurin, les a accueillis avec chaleur dans sa somptueuse propriété aux allures de «cathédrale». La journée s'est terminée au Puy-du-Fou, au milieu d'une foule de 14 000 spectateurs, par un spectacle à grand déploiement qui raconte les grandes étapes de l'histoire de la Vendée, patrie de Mathurin.

Le 7 juin fut une journée de grandes émotions à La Chapelle-Thémer. à l'arrivée des visiteurs, quelque deux cents personnes se tenaient à l'extérieur de la petite église pour leur souhaiter la bienvenue. Une messe, présidée par deux prêtres français et l'abbé Marcel Dubé, accompagnateur du groupe, était au programme. Ce dernier a évoqué la colossale descendance en Amérique, plus de 15 000 Dubé estimait-on à l'époque, du garçon qui avait quitté l'endroit trois siècles auparavant. Une plaque commémorative réalisée par l'Association des Dubé fut apposée sur le mur des fonts baptismaux dans un geste de commémoration. Après cette cérémonie, les voyageurs ont rencontré des habitants originaires des communes voisines. On leur a présenté l'époux de Yvette Dubé, monsieur Albert Normand, vétéran de la guerre 1939-45. Ce dernier a reçu de solides poignées de main en guise de reconnaissance.

Le voyage a ensuite pris des allures touristiques plus conventionnelles. Le détour à Reims et la finale à Paris ont tout de même laissé des traces au niveau des archives photogra­phi­ques de l'ADA. 

La fondation de L'Association des Dubé du Grand-Ouest (ADGO)

Un des objectifs avoués des voyages en France était la prise de contact avec «nos cousins de la mère-patrie». Dès avant le premier voyage, Charles-Henri avait réussi à rejoindre des Dubé de France. Dans le cadre des préparatifs du premier voyage, on a intensifié les efforts en ce sens. Des annonces furent publiées dans des journaux de la Vendée pour faire savoir le passage en France des voyageurs, notamment à La Chapelle-Thémer. La présence de 200 personnes pour accueillir nos représentants à cet endroit n'était donc pas un phénomène de génération spontanée. Philippe Dubé, notre principal interlocuteur en France depuis lors, fut informée de cette manière et faisait partie des participants à cette rencontre.  

Peu après le passage du premier groupe de voyageurs, les Dubé de France ont entrepris à leur tour des démarches pour fonder leur association de famille. Après une année entière de mobilisation, Philippe étant devenu président et Jacques vice-président du groupe informel, les Dubé de France se sont donné rendez-vous à La Chapelle-Thémer le 12 septembre 1999 pour fonder officiellement l'ADGO. Pour la circonstance, une invitation fut lancée aux Dubé d'Amérique de se joindre aux participants. Richard, son frère Laurier et son neveu Sébastien ont donné suite et représenté l'ADA auprès des 130 participants à l'événement qui fut largement couvert par les médias régionaux.

Les contacts ont ensuite été fidèlement maintenus entre les deux associations par l'entremise des deux présidents. Les Dubé de France nous ont rendu visite au moment de la Fête de l'An 2000. Ils nous invitent régulièrement à leurs rencontres annuelles. La distance nous empêche de donner suite à chaque année. En 2003, le voyage décrit ci-après fut cependant une réponse significative à l'une de ces invitations.

Voyage du 3 au 17 septembre 2003

Vingt-neuf personnes ont répondu à l'invitation de nos cousins français et se sont inscrites au voyage organisé par l'ADA. Walter Dubé fut mandaté comme porte-parole de l'Association. En ce début de soirée du 3 septembre, le groupe se rassemble à l'aéroport de Montréal, en profite pour faire plus ample connaissance, avant de s'embarquer sur les ailes d'Air France. Cette fois, les voyageurs ont privilégié un itinéraire comportant en priorité une visite touristique du sud de la France : Nice, Monaco, Avignon, Nîmes. Amorcée à Bordeaux, la remontée vers le nord fut émaillée de décors fabuleux comme à Carcassonne, Rocamadour et Lascaux. Le temps d'une dégustation à Cognac, un saut à Brouage, la patrie de Champlain et une visite de La Rochelle, le port d'embarquement probable de Mathurin, mirent fin à ces agréables préliminaires. à La Chapelle-Thémer, lieu de naissance de notre ancêtre Mathurin, les voyageurs ont visité la petite église du lieu et repéré la plaque commémorative offerte par l'Association des Dubé et installée à l'occasion du premier voyage. Une visite du cimetière, qui porte encore la trace d'une présence Dubé, mérite aussi une mention. 

La grande rencontre avec les cousins de France eut lieu cette fois à Vannes en Bretagne. L'Association des Dubé du Grand-Ouest accueillit avec chaleur le groupe des Dubé d'outre-mer. Leur président, Philippe, souligna avec grande éloquence les liens indéfectibles entre les Dubé vivant de chaque côté de l'Atlantique. Ils ont pu fraterniser en partageant un excellent repas suivi d'une soirée animée au cours de laquelle les chants furent à l'honneur. Le lendemain, après le brunch, tous les Dubé ont effectué une magnifique excursion dans le golfe du Morbihan. Le groupe s'est aussi arrêté au manoir du Bé à Ménéac et a salué le propriétaire, monsieur Cousin, qui a également accueilli avec gentillesse cette «visite de Dubé» qui ne cesse de se manifester en cet endroit.

Le groupe s'est arrêté à Paris et sa région pour un dernier coup d'œil. Les voyageurs conservent  d'excellents souvenirs de l'atmosphère chaleureuse qui a régné dans le groupe sous la direction de la formidable guide accompagnatrice, Marie-Hélène Hébert. Ils ne cessent de se donner rendez-vous encore actuellement dans d'autres activités de l'Association pour se remémorer l'excellente complicité qui a régné entre eux, la bonne humeur et le dynamisme qui ont caractérisé ce voyage vraiment familial.

 

 

 

 

 

VOYAGE EN FRANCE (1998)












































.

.

.

.

.

FONDATION DE L'ADGO-DÉLÉGATION ADA








VOYAGE EN FRANCE (2003)

.

.

.

.

.

.

Productions RVA inc.